Vruchtwisseling voor een robuust melkveebedrijf

Vers une exploitation laitière durable : le pouvoir de la rotation des cultures.

Dans une exploitation laitière, le maïs et l'herbe constituent la base de la ration des bovins. Il est donc logique que ce soient les deux principales cultures d'une exploitation laitière. Par conséquent, ces cultures dominent souvent, même si de nombreuses recherches ont été menées sur les avantages de la rotation des cultures et les inconvénients de la monoculture.

Modification des conditions et de la législation relatives à la rotation des cultures

Malgré les connaissances pratiques sur les avantages de la rotation des cultures dans les centres de pratique, la législation d'orientation et la sensibilisation, de nombreux producteurs laitiers ont continué à pratiquer la monoculture.
En particulier sur les sols sablonneux, la rotation reste limitée. Et ce, alors qu'il existe de nombreuses cultures alternatives de haute qualité. Mais les changements politiques actuels, tant dans la PAC que dans la législation relative à la lutte intégrée contre les parasites, obligent les agriculteurs à appliquer une rotation efficace des cultures sur leurs parcelles.

Obstacles et opportunités : mise en œuvre de nouvelles cultures

Pour de nombreux éleveurs laitiers, il s'agit d'un véritable défi. L'agriculteur est confronté à un premier obstacle majeur : le choix des cultures successives par parcelle. Celui-ci doit tenir compte de l'incorporation dans la ration ou du marché potentiel, des opportunités et des pièges en termes de transmission de maladies, de la législation...

Un deuxième obstacle à surmonter est la mise en œuvre de cultures qui sont nouvelles pour l'agriculteur ou avec lesquelles il peut avoir eu une expérience négative dans le passé. Il s'agit notamment des aspects techniques (semis, récolte, protection des cultures), de l'éventuelle collaboration avec un entrepreneur et de l'acquisition d'une bonne idée des qualités d'une culture. Cette culture n'est pas toujours purement financière, mais elle offre des possibilités en matière de chaulage, de fertilisation, d'accumulation de carbone, de qualité du sol et/ou de lutte intégrée contre les ravageurs.

Notre projet : partage d'expériences et de lignes directrices pratiques

Dans le cadre de ce projet, le partage d'expériences est essentiel. Les agriculteurs peuvent s'informer mutuellement sur les différentes cultures, la rotation optimale et l'utilisation des cultures de couverture verte qu'ils appliquent dans leurs exploitations. Le PVL fournit quant à lui des lignes directrices pratiques pour établir un calendrier de rotation réaliste pour l'exploitation. Des démonstrations seront également organisées afin que les agriculteurs puissent constater les effets de ces ajustements.

Ensemble, nous nous efforçons de mettre en place une exploitation laitière robuste et durable, où la rotation des cultures joue un rôle central dans le maintien de la qualité des sols et de l'avenir de l'agriculture. 🌱🐄

Partenaires du projet : LCV, Hooibeekhoeve, Proefhoeve Bottelaere, HOGENT - UGENT

Prendre contact

Nous contacter